Crying_eye_by_Ilsert


Ce lundi matin, elle trouva le sms de cette amie, en réponse au dernier qu'elle lui avait adressé pour lui souhaiter un bon voyage et lui dire la chance qu'elle avait.
Ces quelques mots jetés, sans souci d'orthographe, la blessaient.  Ils lui rappelaient que les gens ont souvent la mémoire courte ou plutôt l'oubli facile de certaines périodes moins chanceuses de leur vie.
Cette amie, il n'y a pas si longtemps ne passait pas son temps à voyager, à sortir, à faire les boutiques. Elle menait une existence aussi terne et grise que la sienne.
Elle se souvenait des temps passés avec elle, à bavarder, à l'écouter, à lui servir d'alibi lors de ses escapades. Des moments ou elle l'avait écoutée, soutenue quand elle s'était retrouvée à avoir un choix à faire. Tout cela ne cherchait pas compensation, ce n'était pas son propos, cela ne l'avait jamais été.
Elle était sans arrière pensée, mais tout lui revenait à l'esprit. Elle la revoyait arriver chez elle un soir, alors que son ami, son amant lui avait finalement posé l'ultimatum, considérant qu'ils ne pouvaient pas continuer ainsi. Il fallait qu'elle fasse un choix et il n'est pas facile de tourner ainsi une page, de tout quitter, d'affronter le regard des autres, la peur d'un futur qui déchanterait.
Elle avait été à ses côtés pour certaines démarches, certains courriers.
Elle avait pris sa défense lorsque le départ avait été effectif.
A l'époque,  elle avait été assurée qu'elle serait toujours présente pour elle, qu'elle n'oublierait jamais les amis !

beautiful_when_she_cries_by_passionheart

Mais le temps passe vite et aujourd'hui elle pouvait lire que la chance il suffisait de la chercher. 
A croire que sans la demande , sans l'aide, sans l'argent de son ami, elle en serait là ou elle était maintenant.

Elle n'était pas jalouse, quoi que ces mots puissent laisser croire, elle était juste amère et blessée....

Elle espérait quoi ? Pourquoi avait elle imaginé que les amis ca n'existait pas que dans les livres ?

Elle avait vraiment un problème avec sa relation aux autres.

Amis, amant, rien de vrai, rien de stable, mais le réveil était chaque fois une claque de plus.

Elle se demandait combien de temps elle allait encore pouvoir tenir à faire semblant pour la galerie ?

af56a1f3d68d5cab