Comment se fait il que l'on soit toujours aussi démuni devant l'injustice et la bétise ? 

Tous ces petits chefs, tous ces rayeurs de parquet qui bavent devant un éclat de pouvoir, espérant un jour en détenir un brin et qui sont prêts à tout pour se sentir importants. Ces gens qui imposent leur volonté , fustigeant l'erreur de l'autre, mais sans tenir compte de leurs propres lacunes, ou plutôt peut être tellement conscients de leurs lacunes qu'ils s'empressent d'attirer l'attention sur la maladresse ou l'erreur de l'autre pour faire oublier leur médiocrité.

Ils sont totalements sourds aux excuses et insensibles à la blessure qu'ils infligent à leurs "victimes", secs et droits dans leur sensation de détenir la vérité.